Convention Tripartite 2015-2018

Pôle emploi 2015 est mort ! Vive Pôle emploi 2018 : la nouvelle convention tripartite est arrivée. Avec un seul mot d’ordre, un seul leitmotiv, une seule obsession : éloigner les demandeurs d’emploi, en externalisant l’inscription et le suivi à des opérateurs privés, avec l’extension du 100% web. Cette nouvelle convention s’annonce bien menaçante, pour les demandeurs d’emploi, et pour les agents aussi. « Renforcement de la personnalisation de l’accompagnement,  avec  « une attention particulière pour le chômage de longue durée et récurrent », « Proposition aux entreprises d’une offre de services correspondant à leurs besoins », et « développement d’une culture de la performance » sont autant d’items potentiellement à double sens.

Prenons d’abord le « renforcement de la personnalisation de l’accompagnement » : que peut-on signifier par « accompagnement plus personnalisé » ? Tout le contraire, semble-t-il, puisque le futur demandeur d’emploi devra réaliser SEUL son inscription et sa demande d’indemnisation, et sur internet par-dessus le marché ! (fracture numérique, ça parle à quelqu’un ?). Ensuite, il aura un entretien avec un conseiller Pôle emploi (pour le moment) qui « diagnostiquera s’il relève d’un suivi 100% web, ou en OPP (vous le sentez, vous le renforcement de la personnalisation de l’accompagnement ??? moi, c’est plutôt le maintien à distance à tout prix du demandeur d’emploi que je sens…) OU encore, troisième option, d’un suivi en accompagnement renforcé avec Pôle emploi (à rapprocher de « l’attention particulière  au chômage de longue durée », ça prend tout son sens !). En clair, les DE autonomes, on ne s’en occupe pas, on sous-traite (même si toutes les études menées là-dessus ont toutes conclu à la meilleure efficacité de nos services par rapport aux OPP – ça a bien du les em… d’ailleurs, bref !) et les autres, ceux qui sont peu autonomes et qui ont des problèmes périphériques, on les garde en interne, et surtout, surtout, on applique bien la gestion de la liste, hein ! … Je prévois une forte baisse du chômage de longue durée d’ici 2018, pas vous ?

Pour la « proposition aux entreprises d’une offre de services correspondant à leurs besoins », j’avoue que je suis un peu surprise : je n’avais pas remarqué que depuis toutes ces années on s’efforçait de ne pas répondre aux besoins des entreprises… En clair, que nous annonce-ton ? Le retour des Prospecteurs Placiers, semble-t-il (je vous parle d’un temps que les moins de trente ans ne peuvent pas connaître…)…

Et puis le clou du spectacle : « le développement d’une culture de la performance ». En vrac, les termes qu’on retrouve parlent d’eux-mêmes : « flexibilité de l’accueil », « dispositif d‘évaluation exigeant », « évolution des horaires d’ouverture au public », « appui sur les partenaires territoriaux pour délivrer des services en proximité », et surtout « garantir l’accessibilité ». Là, on ne parle pas de construire des rampes d’accès pour fauteuil roulant ou de mettre un interprète LSF, non, on parle (encore et toujours) d’internet.

 

Bref, accrochez-vous, Pôle emploi 2015, par rapport à ce qui vient, c’était de la rigolade…